Un jour, un des Saints #7

On repart aujourd’hui en Grande Bretagne aux temps des invasions scandinaves. Aujourd’hui encore, on va devoir donner dans le racoleur, avec des couronnes, du sang, et des larmes. Je suis désolée, mais Dura Ephemeris, sed Ephemeris  auraient dit les latinistes ! Et après tout, Proust n’avait-il pas dit qu’on écrivait toujours le même livre ? Demain, cela devrait se calmer en tous cas, je ne vous en dis pas plus à ce sujet, à chaque jour suffit son saint !

Lire la suite « Un jour, un des Saints #7 »

Un jour, un des Saints #6

Un petit tour en Bretagne en ce 33ème dimanche du temps ordinaire, comme dirait mon curé. En effet, deux choix s’offrait à nous, saint Patrocle, qui ressemble tout de même un peu au Tanguy d’Etienne Chatiliez (sa mère le poussa à se marier à 40 ans passés) et Tanguy tout court. Comme nous sommes dimanche et qu’il vaut parfois mieux faire court, c’est saint Tanguy, et donc la Bretagne, qui est à l’honneur aujourd’hui.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #6 »

Un jour, un des Saints #5

Alors, aujourd’hui, on a le choix ! Si l’on veut continuer dans le girly et faire dans le parisien, nous avons sainte Aude (ou Odette), sinon nous avons saint Odon, pour les lettres et la musique. Je m’orientais d’abord vers le premier cas, solidarité féminine oblige, quand Pierre, notre stagiaire se disant « comtois rends-toi, nenni ma foi » me tanna comme pas possible pour parler de saint Odon. Tout ça parce qu’il a fait un passage express, mais remarqué, à l’abbaye de Baume-les-Messieurs dans le Jura. Or c’est, pour notre Pierre national, le plus beau coin de Franche-Comté, et donc de France, enfin après Labergement-Sainte-Marie, dans le Doubs. Etant solidaire avec les stagiaires, j’accède donc à sa requête (surtout, cela me permettra d’avoir la paix !), et vais vous narrer l’histoire de saint Odon.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #5 »

Un jour, un des Saints #4

Aujourd’hui, dans notre saga qui vire scandaleusement à Point de Vue, il est encore question de Gotha, de têtes couronnées, et pas seulement d’une auréole, parce qu’ils le valent bien. C’est une plongée à la Cour de Hongrie que je vous propose aujourd’hui de découvrir. « Suivez-moi ! » Comme le dit Stéphane Bern en ouvrant, comme à son habitude, des portes réputées fermées.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #4 »

Un jour, un des Saints #3

A la base, je voulais vous parler de sainte Gertrude, qui porte un prénom si original. Et puis une très bonne amie me tanne depuis des jours et des jours (enfin techniquement, depuis avant-hier, mais c’eût pu être depuis plus longtemps, si j’avais lancé cette chronique avant, je vous jure, elle est tenace !) pour parler de sa sainte patronne. De ce fait, désolée Gertrude, désolée Otmar, on vous squizze pour ce coup-ci ! (Vous aurez la pareille, rassurez-vous).

Lire la suite « Un jour, un des Saints #3 »

Un jour, un des Saints #2

Aujourd’hui, nous fêtons les Albert. Certes, le prénom n’est plus très usité de nos jours, les Albert français ayant honorablement 72 ans en moyenne. Alors, me direz-vous, pourquoi diable vous embêterais-je avec un prénom dit « démodé » dans un site hype et jeune ?

Est-ce que j’idolâtre la Principauté de Monaco et son Rocher ? Suis-je nostalgique de la finale de Roland Garros où Albert Costa a atomisé Juan-Carlos Ferrero (6-1, 6-0, 4-6, 6-3 en 2 heures et demie, douche comprise) en 2002 ?
Lire la suite « Un jour, un des Saints #2 »

Un jour, un des Saints #1

Saint-Saëns, vous connaissez sans doute. Mais si ! Le carnaval des animaux, Samson et Dalila, et cætera. Alors, me direz-vous, que vient faire sur ce site spirituel un compositeur de génie, certes, mais qui n’a rien fait d’autre pour l’Église que quelques œuvres comme un Oratorio de Noël ou un Requiem ? La réponse est en fait assez simple. Il y a Saint Saëns et Saint-Saëns. Lire la suite « Un jour, un des Saints #1 »