Un jour, un des Saints #45 – Sylvestre

Le 31 décembre, la saint Sylvestre, mais au fait, Sylvestre, le connaissez-vous ? Personnellement, avant de vous livrer cette superbe (s’il vous plait, dites oui !) chronique, c’était pour moi un parfait inconnu, en dehors d’un nom inscrit sur le papier cartonné de mon calendrier des PTT.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #45 – Sylvestre »

Un jour, un des Saints #44 – Roger

Dans toute l’hagiographie, saint Roger obtient selon moi (et mon avis est celui auquel j’accorde le plus grand crédit) une mention spéciale du jury. Des sainteté comme cela, rien que pour rigoler, on en voudrait plus ! Saint Roger, sans vouloir diminuer ses qualités, est devenu saint totalement par hasard.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #44 – Roger »

Un jour, un des Saints #42 – Saints Innocents

C’est aujourd’hui la sainteté en culotte courte qui est à l’honneur ! Enfin, je ne devrais pas mêler la gaudriole à ce genre d’événement. Cela m’en donne des scrupules, d’être prête à tout pour tenter de vous faire aimer la vie des saints du jour en vous arrachant un sourire. Ah, Dieu, on ne fait pas un métier facile ! Au moins reste-t-on en Galilée du temps de Jésus, cela rend le voyage plus aisé, du temps de l’Etoile de Noël. [Attention, ce récit historique peut heurter une certaine sensibilité laïque]. Pour le drame du jour, faisons appel à notre plus grand spécialiste, Pierre Bellemare.

Lire la suite « Un jour, un des Saints #42 – Saints Innocents »

Faut-il souffrir pour être saint ?

Chez Famille Chrétienne, on a lancé un nouveau sondage aujourd’hui : quel est votre saint préféré. Cruel dilemme, il y en a tellement ! Je les passais brièvement mais consciencieusement en revue dans ma tête. Leur vie, leurs œuvres.  Et là, quelque chose m’a sauté aux yeux : sainte Blandine, sainte Jeanne d’Arc, saint Maximilien Kolbe, même João Lostau Navarro, français fraichement canonisé… Tous ont eu une fin tragique. La sainteté, est-ce alors basé sur la souffrance ? Cela ne parait pas très réjouissant… Voulant en savoir plus, je suis à nouveau allé embêter avec ma caméra sous le bras notre « Padre Spi », le Père Alexis Leproux.

 

 

Et pour vous, la sainteté ?

Qu’est-ce qu’un saint ? J’en ai déjà beaucoup parlé certes, dans mon dernier livre (vous ne l’avez pas encore lu ? Allons donc, c’est par ici que ça se passe !), remuant ciel et terre pour tendre le micro a des interlocuteurs qui en jettent. Mais au final, ce qui compte le plus, c’est chacun de vous, chacun de nous. Pas besoin d’avoir un doctorat en théologie ou être hagiographe réputé pour avoir un avis, un ressenti une expérience.

Alors la parole est à vous, et vous avez été nombreux à nous faire part de vos réflexions, merci ! Lire la suite « Et pour vous, la sainteté ? »

Être un super-héros de la foi, c’est inné ?

Après, c’est une bonne question, n’est-ce pas ? La sainteté, est-ce qu’on l’attrape à la naissance ? C’est une histoire de génétique ? Sainte Thérèse était-elle née pour être sainte Thérèse ? Ou alors, est ce qu’on devient saint petit à petit, presque par le hasard de la Grâce ? Je suis allé interrogé, avec ma caméra en prime cette fois-ci, le père Alexis Leproux, curé de Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle à Paris et fondateur du groupe de prière et de réflexion EVEN (École du Verbe Éternel et Nouveau).

A vous les studios !

 

La sainteté, il y a une procédure ?

Bon, parlons peu parlons bien. Ok, la sainteté en tant que telle, c’est déjà plus clair, on l’a vu avec les témoignages. Mais une question demeure : si tout le monde peut-être saint, si tout le monde est même appelé à la sainteté, comment se fait-il qu’il y a des saints « officiels », reconnus par l’église, et nos saints, nos modèles que chacun célèbre seul dans son cœur ? Cela mérite une petite enquête !

 

D’abord, pour reconnaitre un saint, une personne « en odeur de sainteté »,  il faut bien que le Vatican s’en mêle, il doit bien y avoir une procédure à respecter à la lettre… Dura lex, sed lex ! Il me faut un juriste en droit canon, mais ça ne court pas forcément les rues ! J’ai donc mené mon enquête dans les arcanes vaticanes, dans les dédales juridiques canoniques, passant de la Congrégation des Causes des Saints aux diocèses, rencontrant saints, vénérables, serviteurs de Dieu, bienheureux….

Bref, pour éviter des longs discours et vous épargner une prise d’aspirine à haute dose, je vous ai dégotté l’exemple de magic’ Josette et son parcours procédural, le tout en un schéma.

Je vous en prie, je suis là pour ça.

 

schéma saint